Mawlânâ

Mawlânâ comment te nommer autrement?… Je ne trouve pas d’autre mot pour Te dire. Mawlânâ, Toi le Maître de l’Univers, Tu es Dieu, Lumière de la Terre et du Ciel… Tout vient de Toi et Tout retournera à Toi… Mawlânâ… Toi qui fait vibrer mon coeur, qui me guide sur le chemin de l’Amour et de la Beauté divine… Mawlânâ… Toi qui me parle à tout instant, à travers tout ce que je vois, entends, sens, ressens… Mawlânâ… Toi qui me dit dans le Coran à la Sourate XCIII:

Au nom de Dieu le Tout miséricordieux, le Très miséricordieux,
3  ton Seigneur ne te congédie pas plus qu’Il ne te déteste
6  Ne t’a-t-Il pas trouvé orphelin? Il t’abrita
7  trouvé dans l’errance? Il te guida
8  trouvé nécessiteux? Il te combla

ou encore à la Sourate XCIV:

1  Pour toi n’avons-nous pas épanoui ta poitrine
2  ôté de toi la pesanteur
3  qui faisait gémir ton échine?
7  Alors fais suivre toute vacance d’une contention nouvelle
8  et soupire après ton Seigneur.

Oui, Mawlânâ… des yeux, de l’ouïe et du coeur, de cela je suis responsable, je me dois de ne pas juger ni projeter sur l’autre ce que je vois et qui me fais peur, sans discernement, ni sans voir la Beauté de ton Amour en action…
je me dois de ne pas déformer ce que j’écoute et ce que j’entends de la Vérité d’Amour chez l’autre sous prétexte que ça pourrait me déranger…
je me dois de garder mon coeur ouvert à la manifestation de la Lumière de ta Beauté d’Amour en chacun et à chaque instant, sans craindre Ta force et Ta clarté…
je me dois de célébrer les Grâces de Miséricordes que tu m’octroies dans l’Eternité de chaque instant…
je me dois de célébrer Tes Louanges en tous et en tout temps…
je me dois, Mawlânâ, de vivre dans l’Océan de Ton Amour puisque c’est là que je me suis perdue moi-même… et que Je Vis en Toi!

Haut de page

Une réflexion sur « Mawlânâ »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.