Le chagrin

Quel est donc ce chagrin auquel Rûmî nous invite à méditer à travers ces Quatrains ? Comment le chagrin peut-il exister dans le coeur de l’homme alors que la Joie est Sa Source ? Que choisirons-nous de manifester ? La Joie ou le chagrin ?
Pourquoi se poser encore tant et tant de questions et ne pas tout simplement s’oublier en Dieu ?

Qu’est-ce que le chagrin qui tourne dans le coeur de l’homme ?
Le chagrin tourne autour de ceux qui sont tristes et froids.
Dans le coeur de l’homme de Dieu existe un océan
Qui, grâce à ses vagues, fait tourner le monde.

Quand le chagrin vient-il chez les esclaves du sultan
Là où se trouvent toutes ces chances souriantes ?
Il existe quelque chose de plus vaste que la joie
Qui tourne dans la tête de ceux qui sont ivres et pleins de langueur.

Si tu deviens la proie de Dieu, tu seras libéré du chagrin
Si tu pénètres en ton propre être, tu y seras captif
Sache que ton existence est le voile de ton chemin
Ne reste pas avec toi-même, tu n’éprouveras que lassitude.

O mes yeux, vous ne serez pas appauvris par les larmes
O mon coeur, cet état ne te rendra pas ensanglanté
O mon âme, si tu es arrivée au dernier instant de mon corps
Pour quelle raison rester donc là ?

Podcast et intermède musical: Le chagrin

Haut de page

L’Ame

Quelques quatrains de Rûmî pour nous rappeler notre appartenance à l’Ame, pour nous souvenir que nous n’existons pas, que Lui seul EST, que hors Lui rien n’existe…

Il y a beaucoup d’âmes pour tous les vivants, sauf l’Ame
Il y a beaucoup de pains pour ceux qui cherchent le pain, sauf le Pain
Toute chose agréable à laquelle tu penses en ce monde
Tu peux en trouver l’équivalent, mais non le Bien-Aimé.

O toi, grâce à qui le monde a reçu l’âme,
L’attribut de ton Essence a résolu le problème de l’âme.
La conscience, le coeur et la raison, grâce à Toi, sont devenus la possession de l’âme,
Tu es l’âme de l’âme, la raison de l’âme et le coeur de l’âme.

Tu es la lumière de mon coeur et la paix de mon âme
Tu es la cause de mon trouble et celle de ma paix
Tu me demandes : « Qu’as-tu comme signe de l’Ami? »
Notre signe de l’Ami, c’est d’être sans signe.

Chaque jour tu te lèves à nouveau, ô Bien-Aimé de l’âme !
Tu mets une passion nouvelle dans l’esprit.
Remplis, remplis chaque matin la coupe de l’âme
O toi qui es le père et la mère de mon âme !

Podcast : L’âme  l’intermède musical est de Shâhram Nazéri

Haut de page