Ne prends pas de repos jusqu’à l’aurore

Merveille des merveilles ! Avec cet ode No 83 Rûmî nous invite encore et toujours à célébrer la Vie. Il nous convie à rester éveillé en nos coeurs pour ne pas tomber dans l’oubli de Lui, le Créateur suprême. Lui Dieu, éternellement présent.

O ami au visage de lune, ô ménestrel à la voix suave,
Ton chant magnifie l’âme ; ne prends pas de repos jusqu’à l’aurore.
Tu es la valeur précieuse, à tous tu as octroyé une plus grande valeur.
Il en a toujours été ainsi : ne prends pas de repos jusqu’à l’aurore.
La nouvelle s’est répandue dans cent villes : O hommes à l’âme troublée !
Celui qui dormait s’est réveillé : ne prends pas de repos jusqu’à l’aurore.
Cette Beauté tentatrice s’est réveillée, elle qui, par ses flèches
Fait se fendre la montagne. Ne prends pas de repos jusqu’à l’aurore.
A la maison une telle assemblée, dans l’assemblée un tel flambeau !
Je désire de toi une faveur : ne prends pas de repos jusqu’à l’aurore.

Le prince est venu, cette lune éclatante est venue,
Celui qui a la douceur du lait et du sucre est venu ! Ne prends pas de repos jusqu’à l’aurore.
O toi dont la voix et les chants sont plus agréables et plus frais que la brise matinale,
Tu fais tourner notre tête. Ne prends pas de repos juisqu’à l’aurore.
La réunion est par toi bénie, la joie est par ta bouche rendue vivante
Comme la bougie qui brille. Ne prends pas de repos jusqu’à l’aurore.
Cette roue du firmament, ce globe terrestre sont une tente : qui en vit jamais une pareille ?
O toi pilier de cette tente, ne prends pas de repos jusqu’à l’aurore.
Ces gens sont remplis de toi, pleins de ferveur à cause de toi,
Ils sont bouleversés et hors d’eux-mêmes à cause de toi. Ne prends pas de repos jusqu’à l’aurore.

(…)
Nous sommes silencieux comme l’âme ; mais, ô ma vie, comment l’âme dormirait-elle ?
Parle pour nous, et ne prends pas de repos jusqu’à l’aurore.

Podcast et intermède musical: Ne prends pas de repos

Haut de page

La divine lumière arrive onde par onde

Comment ne pas partager les merveilles de Rûmî, elles qui continuent de nourrir les âmes et d’éveiller l’esprit à la présence de la divine Lumière après tant et tant d’années ?
Le temps n’a pas d’importance dans la voie invisible, dans l’immensité de la Grande Félicité. Ouvrons nos coeurs à la divine lumière qui arrive onde par onde tout au long de notre parcours terrestre ! Ouvrons nos esprits à la réalité de la divine présence en tout, à chaque instant afin de ne pas être surpris par la peur ou la crainte quand arrivera l’heure de « se purifier de soi-même » !
Dans l’ode No 997 Rûmî parle de la relation d’amour de l’âme et du corps qui finalement reste pure lumière après la séparation….

Voici la tunique de Joseph, et voici son parfum ;
Et puis le voici lui-même qui arrive.
L’odeur du vin de rubis annonce cette bonne nouvelle ;
« Après moi, voici venir la coupe et la calebasse ».
Ton âme qui dit : « Ana-l-Haqq » est devenue Mansûr.
La divine lumière arrive onde par onde.
L’eau ne subit aucun tort de la part de la pierre,
Mais l’aiguière est brisée par la pierre du malheur.
L’eau de la vie est au-delà de la conscience la plus profonde,
Creuse un lit, car l’eau arrive au ruisseau.
Jette de l’eau sur la face de la jalousie ;
C’est cette jalousie aussi qui fait tourbillonner la poussière au gré du vent.
L’amour et l’intelligence combattent au sein de la maison ;
Leurs cris à tout instant parviennent dans le quartier,.
Tous les dons que fait l’amoureux
Finalement lui reviennent à lui-même.
Bien que la mariée ait reçu de son mari maints cadeaux,
Elle et sa dot n’appartiennent-elles pas à son époux ?
Tu as demandé au ciel un aliment du Paradis :
Lève-toi et purifie-toi de toi-même.

Podcast et intermède musical: La divine lumière arrive onde par onde

Haut de page

Les épreuves ont été créées par Dieu

Ode mystique No 930, merveille d’invitation à nous interroger sur notre fidélité à Dieu. Qu’en est-il, dans notre coeur du souvenir de Dieu ? Qu’en est-il du regard posé sur les épreuves créées par Dieu à notre encontre  ? Qu’en est-il de la sincérité de nos coeur à dire OUI à Dieu ?

Qu’actions de grâces soient rendues ! Car Il a défait nos liens.
Quand nous nous sommes préparés à rendre grâces, Il a résolu nos difficultés.
Le ciel est bouleversé par ma prière et ma lamentation ;
Le ciel, lui aussi s’est mis à prier.
Tant que notre coeur s’est consumé à chercher la fidélité,
Par honte de nous, la fidélité s’est voilé la face.
Nous sommes comme le cuir sous les rayons de Canope partout où Il se manifeste ;
Nous sommes prosternés devant la source de l’amour partout où elle jaillit.
Derrière la porte du coeur, se trouvent mille portes secrètes :
Dieu les avait fermées ; le serviteur de Dieu les a ouvertes.
Dans cette maison aux deux luminaires, la lune et le soleil,
Dieu, du côté du coeur, a ouvert la porte de la maison.
Dieu a dit : « Ne suis-je pas votre Seigneur » ? Les âmes on répondu : « Oui ».
Les épreuves ont été créées par Dieu comme critère de la sincérité de ce « Oui » .

Podcast et intermède musical. Les épreuves ont été créées par Dieu

Haut de page

Quelle est cette voie cachée

L’ode No 791 nous parle de la mort, du dernier souffle dans le temple du corps et de ce  chant d’appel de Dieu nous invitant à revenir à Lui. Mais quelle est donc cette voie cachée par où Il fait passer les âmes ?

Cette tourterelle de nouveau décida de monter au ciel, et elle s’envola
Dès qu’elle entendit le chant d’appel de l’invisible.
Quand celui qui est le but de l’univers a envoyé son Messager
Pour lui dire : « Venez vers Nous », comment l’âme du disciple ne s’envolerait-elle pas ?
Elle s’envole vers les hauteurs, quand elle trouve de telles ailes ;
Elle déchire l’habit du corps quand lui parvient une telle missive.
Il est comme un lasso qui attire fermement les âmes jusqu’à Lui.
Quelle est cette voie cachée par où Il les fait passer ?
Sa Miséricorde a adressé un message : « Reviens ici ».
Dans cette cage étroite, ton âme a longtemps tremblé.
Pourtant, dans la maison sans portes, tu es comme un oiseau sans ailes.
L’oiseau qui vient du ciel tombe ainsi vers la terre :
Son inquiétude lui ouvrira enfin la porte de la miséricorde.
Bats de l’aile contre la porte et le toit, voici la clé.
Avant que nous ne t’appelions, tu ne connais pas le chemin du retour.
C’est cet appel qui montre la voie à l’intelligence.
Tout ce qui va vers le haut, s’il était vieux, retrouve la jeunesse,
Chaque chose nouvelle qui vient ici est vieillie par le temps.
Va joyeusement vers l’invisible et ne regarde pas en arrière !
Puisses-tu être sous la protection de Dieu ! Là, tout est profit et abondance.
Garde le silence, va vers l’échanson de la vie ;
Il a, dans cette coupe impure, versé le vin pur.

Podcast et intermède musical: Quelle est cette voie cachée

Haut de page

Entre dans l’intimité de Dieu

Une fois encore Rûmî nous invite à entrer dans l’intimité de Dieu pour nous souvenir de notre véritable nature. Pour nous souvenir du Roi des roi et de ses bienfaits ! Entre dans l’intimité de Dieu avant que la mort ne vienne te surprendre ! Ne reste pas distrait par les parfums de ce monde éphémère, respire le parfum de la Roseraie de l’âme ! C’est en substance ce que nous dit l’ode mystique No 869

Le tailleur du temps n’a cousu à la taille de personne
Un vêtement sans le déchirer ensuite.
Vois tous ces gens naïfs et stupides qui, en ce monde,
Donnent à Satan, en échange de la peine,
L’or qui remplissait le pan de leur tunique.
Ces fleurs bigarrées du monde qui te paraissent exquises
Tu les respires, mais elles rendent ton visage pâle.
O toi qui prends la mort dans tes bras en lui disant : »Ma vie ! »
Rester auprès d’un cadavre ne rend-il pas l’âme et le corps froids ?
Entre dans l’intimité de Dieu, car ces images démoniaques
Au moment de la mort te rendraient désespéré et seul.
Ne t’étends pas sur cette molle couche qu’est la poussière,
Car c’est un lit provisoire : crains le moment où il te sera enlevé.
Ne jette pas en vain les dés sur ce plateau du temps ;
Prends garde à l’adversaire qui est le maître du jeu.
Ne considère pas le tourbillon de poussière du corps : vois le cavalier de l’âme caché en son sein.
Cherche du regard le cavalier au milieu des poussières.
Les visages pareils à la rose proviennent nécessairement d’une roseraie.
S’il n’existait pas de jardin de roses, d’où viendraient donc les roses ?
Quand tu vois la pommette, sache qu’il existe un pommier ;
Elle n’est qu’un modèle, elle n’est pas destinée à être croquée.
Aïe l’âme noble, car si tes intentions sont ignobles
Les soldats du Roi te chasseront comme un voleur.
Garde le silence, et parle sans paroles,
Ainsi que parlent les anges au firmament azuré.

Podcast et intermède musical: Entre dans l’intimité de Dieu

Haut de page