Il n’y a que Lui

Quelques quatrains de Rûmî qui nous parlent de l’Amour et de la Beauté, qui nous disent encore et toujours qu’il n’y a que Lui, le Bien-Aimé; Lui, le Tout Pardonnant; Lui, le Clément, le Généreux, le Bienveillant : Dieu.

Crois-moi, l’amour est une action noble
S’il y a un défaut, c’est que la nature de l’esprit est mauvaise.
Tu donnes le nom d’amour à la sensualité ;
Il y a bien du chemin entre la sensualité et l’amour !

Ne considère pas cet homme qui a maintes connaissances
Considère sa fidélité, comment sont sa fidélité et sa soumission ?
S’il peut être fidèle à son engagement
L’homme vaut mieux que tous les attributs que tu peux lui conférer.

Je suis la montagne : mon écho est la voix du Bien-Aimé
Je suis une peinture : mon peintre est mon Bien-Aimé.
Je suis comme une serrure dont le bruit vient de la clé :
Tu crois que c’est ma parole quand une parole est prononcée.

Dans mon coeur, et en dehors de mon coeur, il n’y a que Lui
Dans mon corps, la vie, la veine et le sang ne sont que Lui.
Comment seraient ici possibles l’incroyance et la foi ?
Nul doute n’est dans mon être, puisque tout est Lui.

Dieu nous préserve que le coeur de l’amoureux soit affligé
Ou que sauf par l’amour, sa robe soit déchirée.
Dieu nous préserve qu’un amoureux s’endorme dans la poussière ;
Pur, où irait-il ? Sinon dans ce monde pur ?

Podcast et intermède musical: Il n’y a que Lui

Haut de page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *