L’Ame

Quelques quatrains de Rûmî pour nous rappeler notre appartenance à l’Ame, pour nous souvenir que nous n’existons pas, que Lui seul EST, que hors Lui rien n’existe…

Il y a beaucoup d’âmes pour tous les vivants, sauf l’Ame
Il y a beaucoup de pains pour ceux qui cherchent le pain, sauf le Pain
Toute chose agréable à laquelle tu penses en ce monde
Tu peux en trouver l’équivalent, mais non le Bien-Aimé.

O toi, grâce à qui le monde a reçu l’âme,
L’attribut de ton Essence a résolu le problème de l’âme.
La conscience, le coeur et la raison, grâce à Toi, sont devenus la possession de l’âme,
Tu es l’âme de l’âme, la raison de l’âme et le coeur de l’âme.

Tu es la lumière de mon coeur et la paix de mon âme
Tu es la cause de mon trouble et celle de ma paix
Tu me demandes : « Qu’as-tu comme signe de l’Ami? »
Notre signe de l’Ami, c’est d’être sans signe.

Chaque jour tu te lèves à nouveau, ô Bien-Aimé de l’âme !
Tu mets une passion nouvelle dans l’esprit.
Remplis, remplis chaque matin la coupe de l’âme
O toi qui es le père et la mère de mon âme !

Podcast : L’âme  l’intermède musical est de Shâhram Nazéri

Haut de page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *