Des larmes

Rûmî nous parle ici des larmes déversant l’Eau de la Vie, des larmes faisant naître le potentiel caché. Des larmes salvatrices des coeurs blessés, endoloris et engourdis par l’ignorance, la misère, l’errance… Nous sommes invités à la Célébration du Printemps de l’âme, au Réveil de l’Amour… O toi qui dort, éveille-toi ! Le printemps est de retour ! Ne crains pas la pluie des larmes !

Ode mystique No 30

O notre saison des pluies, déverse-toi sur nos amis
Comme les larmes de ceux qui souffrent à cause de nous, de la séparation d’avec ceux qui nous aiment.
O oeil des nuages ! Verse des larmes comme une aiguière,
Car tu envies nos amis au visage pareil à la lune.
Regarde ce nuage qui pleure ! Contemple ce jardin riant !
Nos malades sont sauvés par les pleurs du Ciel.
Le nuage lourd a donné droit à la vie à ceux qui sont assoiffés :
La grande coupe, elle aussi, donne le droit de boire à ceux qui ont le coeur léger.
Le ciel a répandu des perles sur la poussière de la plaine misérable,
C’est pour cela qu’elle supporte sa misère, par amour de ceux qui ravissent notre coeur.
Ce nuage est comme Jacob, cette fleur comme Joseph dans la prairie.
C’est à cause de nos yeux qui répandent des larmes que le visage de Joseph est épanoui !
Une de ces gouttes sera perle, une autre narcisse.
Les mains de ceux qui prennent notre main seront comblées.
Hier, le jardin et la roseraie ont jailli des bourgeons,
Car depuis l’aube ont bu ceux qui sont enivrés.
Clos tes lèvres comme une coquille. Tu es ivre ! Ne t’avance pas,
Afin que les âmes éveillées à l’invisible viennent de ce côté.

Podcast et intermède musical: Des larmes

CD disponible sur Amazon

 

Haut de page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *