C’est l’Eau de la Vie éternelle

Encore et toujours Rûmî nous parle et nous invite à plonger dans le fleuve de l’Amour divin. C’est l’Eau de la Vie éternelle !
Il nous décrit simplement, avec des images du quotidien, les étapes à franchir pour entrer dans ce fleuve et s’y noyer. Il nous décrit avec amour et confiance ce qui attend l’âme de l’amoureux lorsqu’il plonge enfin….
C’est l’ode No 331 que je vous confie aujourd’hui

Pour ce roi qui ne désire ni tambours, ni étendards,
Je suis devenu fou : les fous sont en dehors des lois.
Tu me vois de loin, un être falot qui marche,
Mais cet être n’est qu’imagination, il n’est que pur néant.
Avance, et deviens néant, car le néant est la source de l’âme,
Mais non pas cette âme qui n’est que chagrin et souci.
Moi sans moi, toi sans toi, plongeons dans ce fleuve ;
Sur cette terre ne sont que malheur et tyrannie.
Dans ce fleuve on se noie, on n’y perd pas la vie :
C’est l’Eau de la Vie éternelle, la grâce et la miséricorde.

Podcast et intermède musical: C’est l’eau de la Vie éternelle

Haut de page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *